changer-de-banque

Quelles démarches pour changer de banque ?

Changer de banque est très courant pour une grande majorité d’individus. Que ce soit parce que l’on n’est plus satisfait des services de son établissement financier ou que l’on désire bénéficier d’une autre offre plus intéressante, les motifs sont nombreux. Changer de banque implique que l’on effectue certaines démarches. Découvrez les formalités à accomplir dans ce cadre.

L’ouverture d’un nouveau compte en banque

ouverture-compte-bancaire

Bien avant d’entamer les démarches pour la fermeture de votre futur ancien compte, vous devez en ouvrir un auprès de l’établissement financier pour lequel vous avez penché. Si vous n’avez pas encore décidé vers quelle banque vos préférences vont, pensez à prendre du temps pour comparer les différentes offres.
Dans ce cadre, n’agissez pas dans la précipitation : toutes les offres ne s’équivalent pas entre elles. Pour effectuer le meilleur choix, pensez à établir une liste de vos priorités : désirez-vous une banque auprès de laquelle il est plus facile d’obtenir un crédit ? Souhaitez-vous une banque dont les services correspondent à ceux que vous cherchez ? Etes-vous à la recherche d’un établissement qui vous propose le meilleur rendement en matière de compte épargne ? En déterminant ce que vous souhaitez de la part de votre établissement financier, vous parvenez à affiner vos recherches.
Une fois le nouveau compte en banque ouvert, pensez à demander des relevés d’identité bancaires afin de rendre possible de transfert des virements effectués sur votre ancien compte.

Le transfert des virements et des prélèvements vers le nouveau compte

Commencez par établir une liste des entités qui procèdent à des virements, d’une part, et des prélèvements, d’autre part, sur votre compte. Avisez, par la suite, ces entités du changement de vos coordonnées bancaires. Pour ce faire, il vous suffit de leur transmettre votre relevé d’identité bancaire. Avant de procéder à cette opération, assurez-vous d’abord auprès de votre nouvelle banque si elle n’y procède pas à votre place. Ne retirez pas toute la somme sur votre compte. Laissez-y un montant afin de couvrir un éventuel frais de tenue de compte pour le mois en cours.

Le transfert des fonds restants

Si vous avez décidé de laisser une grosse somme sur votre ancien compte, une fois que vous vous êtes assuré que les opérations ont bien été transférées sur l’autre compte, vous pouvez tout retirer.
Demandez, par la suite, à votre ancien établissement financier de définitivement clôturer le compte. Une fois cela fait, vous devez lui présenter votre chéquier et votre carte. Aucun frais n’est requis pour la clôture d’un compte. Votre banquier n’est donc pas autorisé à prélever une quelconque somme sur votre compte (s’il reste encore de l’argent dessus). Il est aussi obligé, en vertu de la loi, de vous rendre le solde.
En général, il est conseillé de ne pas tout de suite procéder à la clôture définitive de l’ancien compte en banque. Certaines opérations au niveau des entités effectuant un virement/prélèvement peuvent encore tenir en compte vos anciennes coordonnées bancaires. En cas de fermeture précoce, vous pourriez alors vous retrouver avec des frais bancaires inattendus.