Indépendance financière : Comment faire ?

Je pense que l’indépendance financière est l’un des secrets du bonheur et de la réussite dans la vie. Comme tout le monde, j’ai commencé de 0 et je m’étais réfugié chez mes parents pour subvenir à mes besoins. Mais, ça, c’était avant, car j’ai trouvé des solutions pour ne plus dépendre financièrement des autres.

Vouloir, c’est pouvoir

Pour devenir indépendant financièrement, il faut d’abord le vouloir. Cette volonté de gagner des revenus suffisants a été l’un des déclencheurs pour avoir une « réelle » indépendance financière. Elle m’a permis d’être plus imaginatif pour générer des revenus de façon continuelle.

Travailler pour mieux sécuriser sa situation

Le travail est une clé de voûte pour être financièrement indépendant. Quand je dis « travail », je souligne qu’il s’agit d’une activité qui plaît et non d’une activité subie! Quand je me suis mis à chercher un emploi, j’ai rapidement dressé la liste des entreprises attractives. J’ai donc contacté cette liste et j’ai pu me faire embaucher en moins de 6 mois.

Recevoir ma première paie m’a permis de comprendre pour la première fois que je pouvais très bien gagner de l’argent à la sueur de mon front. Il s’agit d’une étape clé pour avancer sans subir. Depuis, j’essaie de m’appliquer, mais surtout de gravir les échelons pour avoir une « encore » meilleure stabilité financière.

Épargner pour « voir venir »

Réaliser des économies et ne pas dépenser la totalité de son salaire a été l’une des leçons données par mon grand-père. Il aimait rappeler à quel point il était facile de perdre de l’argent avec des choses futiles et qu’il fallait préserver son avenir en « épargnant ». Ce qui m’a conduit à toujours mettre de côté (même quelques dizaines d’euros). Cet argent pourra m’être utile pour concrétiser de futurs projets.

Ce qui m’amène à la dernière étape pour devenir financièrement indépendant : à savoir investir. L’investissement nous permet de gagner de l’argent de façon plus ou moins passive. Qu’il s’agisse d’un business, d’un investissement immobilier ou d’un placement, son argent doit être fructifié (sur le court comme le long terme).

Laisser un commentaire