Un nouveau dispositif de défiscalisation entre en vigueur en 2017

Le secteur de la défiscalisation comporte des avantages jouissifs que ce soit pour préparer votre retraite ou constituer un patrimoine intéressant. Le gouvernement a donc pris la décision d’instaurer un nouveau dispositif baptisé Cosse.

67 % des Français ont déjà eu vent d’une des méthodes de défiscalisation

Les contribuables ont plusieurs concepts à leur disposition puisqu’ils sont en mesure d’obtenir des avantages fiscaux avec la Loi Pinel, Malraux… Il suffit d’étudier ce marché pour découvrir immédiatement une compatibilité avec un contrat. Cela est intéressant, la défiscalisation immobilière vous donne accès à des réductions parfois très importantes. Selon une enquête, 67 % des Français ont déjà entendu ces noms, car ils ont pris une ampleur considérable ces dernières années. Alors que les taxes et les impôts ne cessent d’augmenter, les solutions d’épargne subissent une baisse très élevée. Les contribuables cherchent donc des mesures susceptibles de les épauler, c’est de cette manière qu’ils ont développé un sérieux attrait pour ce domaine.

Une réduction confortable jusqu’à 85 % est à envisager avec le dispositif Cosse

Ils seront donc très enthousiasmés d’assister au déploiement d’un nouveau dispositif baptisé Cosse. Il remplacera dès 2017 deux précédents contrats à savoir Robien et Borloo. Pour bénéficier de celui-ci, il sera indispensable de suivre quelques conditions et notamment celles dédiées au logement. En effet, seuls les logements anciens seront compatibles avec ce nouveau format qui donne tout de même accès à des réductions de 15 à 85 %. C’est donc la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, qui est à l’origine du déploiement de cette incitation fiscale pour les bailleurs propriétaires. Bien sûr, comme c’est le cas pour tous les dispositifs de défiscalisation que ce soit pour un investissement à Nantes, à Lyon, à Paris ou à Marseille, il est impératif que le logement soit situé dans une zone tendue.

L’investissement immobilier devra impérativement être réalisé dans une zone dite tendue

Elle fait référence aux lieux où la demande locative est la plus forte. Si toutes les conditions sont suivies à la lettre, c’est tout de même une déduction confortable de l’ordre de 15 à 85 % qui sera obtenue. Ce nouveau dispositif devrait susciter un fort engouement, car nous connaissons désormais le succès des précédents contrats et l’intérêt porté pour ces derniers par les Français. Ils devront signer une convention avec l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) pour espérer jouir de cet avantage fiscal.

Laisser un commentaire