La recherche d’un bien immobilier est vécue différemment par les hommes

Dans un couple, l’acquisition d’une maison ou d’un appartement peut-être une source de conflits. Cette situation est expliquée par une différence au niveau du comportement. Les femmes auront tendance à vivre cette situation avec une bonne dose de stress.

La question du coup de cœur doit être envisagée

La perception de l’achat d’un appartement n’est pas la même selon une nouvelle étude réalisée par TNS/Sofres. 38% ont tendance à évoquer un nid douillet pour que la famille puisse s’installer confortablement. 29% des hommes ont une vision à l’opposé, car une acquisition est davantage un investissement. Ils accorderont une attention particulière à la somme dépensée et à la rentabilité. Si cette dernière n’est pas celle escomptée, la concrétisation ne sera pas au rendez-vous même si le bien immobilier possède de nombreux atouts. La question du coup de cœur doit également se poser, car il est hors de question d’acheter une maison si elle ne remplit pas tous les objectifs.

La recherche d’un bien engendre du stress

Les femmes sont beaucoup plus sensibles sur ce sujet, 91% d’entre elles n’envisagent pas de passer à la caisse si le coup de cœur n’est pas au rendez-vous. Si lorsqu’elles pénètrent dans la salle à manger, le rythme cardiaque s’emballe, la transaction pourra être réalisée. Du côté des hommes, ce critère a une importance moindre, mais ils sont tout de même 78% à l’attendre avant d’effectuer le paiement. Les proportions sont différentes, mais cela montre qu’ils sont pratiquement d’accord sur un point, c’est généralement très rare. Il y a aussi des oppositions surtout lors de la recherche, car elle suscite une bonne dose de tension chez 45% des femmes interrogées.

Des conflits au sein d’un couple

Les hommes sont beaucoup plus décontractés lorsqu’il s’agit d’identifier le bien immobilier répondant à leurs exigences. Ils sont que 27% à être stressés dans une telle situation. Cette différence est sans doute expliquée par la perception. Les femmes ne veulent absolument pas se tromper puisqu’elles souhaitent acquérir un logement pour le bien-être de la famille. Pour la gent masculine, ce n’est qu’une question d’investissement. Si la maison ne plait pas, elle pourra toujours être revendue dans la foulée. Les chiffres de cette étude montrent clairement une nette différence entre les hommes et les femmes, ce qui explique les nombreux conflits chez un couple qui veut absolument opter pour un nouveau logement.

Laisser un commentaire