Evolution des prix de l’immobilier sur Lyon

Lyon vue du cielLyon est une ville très active qui accueille continuellement de nouveaux travailleurs et investisseurs, mais également des étudiants de divers horizons. Un avantage particulièrement favorable à la santé de son marché immobilier. Malgré des tarifs assez élevés, dès le début de l’année, le secteur a connu une baisse du prix au mètre carré. Une diminution qui devrait perdurer au cours des mois suivants.

Immobilier à Lyon : les prix de l’ancien baissent continuellement

L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon indiquerait qu’il est temps d’investir dans des biens situés dans cette métropole qui détient le statut de deuxième pôle d’affaires de tout l’Hexagone. L’immobilier ancien s’y veut particulièrement attractif, avec ses tarifs qui ne cessent de diminuer depuis 2013. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une chute radicale, ces prix devraient continuer à baisser durant les prochains mois. Cette diminution s’appliquerait notamment aux biens anciens nécessitant une rénovation ou des travaux d’amélioration.
L’année semble aussi propice à l’achat d’appartement neuf à Lyon dans la mesure où la baisse des tarifs immobiliers s’y étend à travers toute l’agglomération : quel que soit le quartier qui vous séduit, l’évolution de l’écart des prix y est considérable. Vous convoitez particulièrement les quartiers résidentiels, voire florissants pour effectuer votre placement ? Quelles que soient vos préférences au sujet de l’emplacement de votre bien, les occasions de réaliser une bonne affaire ne manquent pas. Cependant, il faudra prévoir des frais supplémentaires inhérents aux travaux éventuels à effectuer en vue d’une réhabilitation de votre maison ou appartement. Les proportions parlent aussi d’elles-mêmes : à Lyon, on compte un vendeur pour 0,8 acheteur.

Les taux d’intérêt à la hausse sur le marché immobilier à Lyon

L’évolution des prix de l’immobilier à Lyon est aussi marquée par une hausse des taux d’intérêt. Mais, bien que les tendances soient propices aux investissements, les acheteurs, en l’occurrence ceux qui expérimentent leur premier achat se montrent toujours aussi hésitants qu’au début de la crise. Pour cause : l’incertitude de leur carrière professionnelle ou encore la réticence à l’idée de dépenser plus qu’ils ne le peuvent en effectuant des travaux. En conséquence, le délai de vente passe à 85 jours dans la ville aux deux collines. Et au final, le nombre des transactions reste insuffisant pour les vendeurs.
Pour sa part, le taux d’intérêt des crédits immobilier devrait connaître une hausse durant le second semestre de 2014. Un facteur qui serait défavorable aux bonnes occasions dans le cas où les tarifs eux, continueraient à baisser. Néanmoins, ce taux reste particulièrement bas, en l’occurrence, à 3%, ainsi, selon les professionnels, l’heure est à la prise de décision.

Quelques estimations des prix de l’immobilier à Lyon

Vous êtes plus intéressé par les studios ? Dans le 5ème arrondissement de Lyon, en 2014 ce type de logement est estimé entre 80 000 euros et 85 000 euros. Vous recherchez un appartement 3 pièces ? Dans le 8ème arrondissement un tel bien est estimé entre 200 000 euros et 230 000 euros. Sinon, le prix moyen au mètre carré dans cette ville est de 3 750 euros dans le 1er arrondissement contre 3 800 euros dans le 4ème arrondissement et 2 750 euros dans le 9ème arrondissement. Pour sa part, le prix au mètre carré dans le 6ème arrondissement est de près de 4 000 euros.

Laisser un commentaire