A quel moment investir dans l’immobilier ?

Il n’y a pas d’âge pour bâtir son patrimoine immobilier. Mais, les experts et les banques encouragent à investir dans l’immobilier le plus tôt possible, le pouvoir d’achat est alors plus important. Néanmoins, connaître le moment opportun doit aussi tenir compte de la conjoncture économique du moment.

Pourquoi investir dans l’immobilier lorsque vous avez 30 ans

investissement-jeune

A trente ans, vous connaissez vos premières années de vie professionnelle, vous empochez vos premiers revenus et vous n’avez pas forcément effectué de placements afin de construire votre patrimoine. Durant cette période, tout changement dans votre vie peut se manifester à n’importe quel moment, ni votre stabilité personnelle ni celle de vos revenus n’est garantie, et l’avenir est parfois incertain. Mais, s’il s’avère intéressant, recommandé et rentable d’investir malgré tout à votre âge : plus tôt vous effectuez des placements, meilleur est votre pouvoir d’achat.
Par ailleurs, afin de réussir votre investissement, les banques spécialisées dans le crédit immobilier proposent de nombreuses facilités : vous bénéficiez de taux d’emprunt faibles, votre assurance est moins chère et votre épargne est optimisée. Des avantages intéressants pour vous lancer malgré tout dans le développement de votre patrimoine. Néanmoins, selon les spécialistes, pendant cette période de la vie, il est plus rentable d’acquérir directement votre résidence principale plutôt que d’investir dans l’immobilier locatif. Bien sûr, cette deuxième solution reste idéale à partir du moment où vous n’êtes pas pressé de choisir votre maison, que vous envisagez de déménager à l’étranger ou que vous profitez d’un logement de fonction. Mais, avec des revenus stables et une capacité d’épargne rêvée, votre investissement vous permettra même dans quelques années d’envisager un autre placement immobilier.

Investir dans l’immobilier après la cinquantaine : bonne idée ?

La retraite n’est plus très loin et il est temps pour vous de trouver une solution qui permettra d’accroître votre patrimoine et vos revenus complémentaires pendant cette période. Pour sa part, un placement dans l’immobilier se veut idéal lorsqu’il vous reste près de 15 ans avant que l’heure de la retraite n’arrive. Cette durée permettra surtout d’amortir votre prêt dans les meilleures conditions, la date d’achèvement de votre crédit pouvant alors correspondre à celle où vous quittez la vie active. Mais, attention, si à ce moment-là vous détenez les dernières occasions d’effectuer un bon placement dans l’immobilier, c’est parce que plus tard, votre remboursement risque d’être contraignant.
Justement, à soixante ans, oubliez votre projet d’investir dans la pierre. Car, déjà, même si l’âge limite pour le remboursement d’un crédit est généralement de 70 ans, en optant pour un crédit, vos assurances seront trop élevées. Investir dans l’immobilier locatif se trouve alors particulièrement déconseillé, par contre, effectuer un placement dans votre résidence principale demeure envisageable et intéressant : pensez à revendre votre appartement ou maison quand celle-ci est trop spacieuse pour votre couple, puis offrez-vous une maison qui conviendra mieux à votre mode de vie et vos besoins.

Si vous vous demandez alors quand il est bon d’investir dans l’immobilier, n’oubliez pas qu’il n’y a pas d’âge pour vous lancer, toutefois, la réussite de votre affaire dépend spécialement de vos possibilités financières.

Laisser un commentaire