Comment choisir une banque qui vous convient ?

Avec la variété des frais bancaires et des options proposées, le choix d’une banque qui vous convienne et qui soit la plus économique possible est devenu assez complexe. Méthodologie, feuille de calcul et comparateurs sont là pour vous aider.

Attention néanmoins à ne pas se focaliser sur la seule structure de coût. Si elle est primordiale, la qualité des services proposés, la proximité d’une agence, le mode de gestion de la banque peuvent jouer.

Choisir son type de banque

La concurrence est forte pour les banques traditionnelles : les banques mutualistes et coopératives et les banques en lignes bénéficient d’une confiance plus élevée. Néanmoins, les banques traditionnelles bénéficient d’un réseau étendu et d’une notoriété importante. Par contre, les banques mutualistes et les banques coopératives ont une gestion beaucoup plus décentralisée, à la fois en terme de ressources humaines et en termes de gestion et d’objectif de rentabilité.

En particulier si vous êtes en province, ou si vous gérez une petite entreprise, une banque mutualiste a plus de chance d’être à votre écoute. Vous êtes actionnaire de votre banque coopérative, et cela change un peu les choses dans la façon de gérer – même si toutes les banques ont les mêmes objectifs de rentabilité.

Enfin, les banques en ligne sont connues pour leurs coûts nettement inférieurs. Mais le fait d’être uniquement en ligne implique des contraintes qui ne vous conviennent peut-être pas.

Évaluer les coûts

C’est la phase la plus complexe et le moment où on découvre l’opacité de nombreuses banques sur leurs tarifs. Un bon compte bancaire est un compte sur lequel vous pouvez effectuer les opérations qui vous conviennent à un prix le plus bas possible.

L’opération qui consiste à décortiquer les coûts de chaque banque, à les ramener à la même unité, pour certains d’entre eux, est longue et fastidieuse. Heureusement, il existe aujourd’hui des sites de comparaison en ligne qui vous préparent le travail.

Les hypothèses de calcul de coût sont clairement expliquées, il va vous rester, éventuellement, à faire un comparatif personnalisé si le mode de fonctionnement de votre compte est différent du mode standard.

Attention ! La plupart de ces comparateurs fonctionnent sur un mode de calcul individuel. Si vous avez une famille, par exemple avec des adolescents auxquels vous voulez fournir un mode de paiement de type « carte pour mineur », ou des enfants qui font des études à l’étranger auxquels vous devez régulièrement virer de l’argent, ces comparateurs vont avoir plus de mal à vous fournir un coût exact.

Néanmoins, pour ces points très spécifiques, vous pouvez ajouter vous même les coûts ou les bénéfices, pour arriver à un comparatif exhaustif qui corresponde au plus près à vos besoins de client.

Les fonctionnalités proposées

Les virements à l’étranger sont un exemple des fonctionnalités annexes rarement prises en compte, qui peuvent avoir une grande importance.

D’autres points sont à regarder aussi : si vous êtes en train de payer un crédit immobilier, souhaitez-vous le rapatrier sur votre nouvelle banque en renégociant éventuellement ses modalités ? En profiter pour effectuer une opération de rachat de crédit  ?

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez négocier certains avantages si votre compte est intéressant et que vous apportez à votre nouvelle banque un ensemble de clients (par exemple, vous, votre épouse et votre entreprise). La libéralisation du marché bancaire joue à votre avantage !

Laisser un commentaire