L’entrepreneur doit-il ouvrir obligatoirement un compte pro ?

La création d’une entreprise demande quelques exigences, vous ne serez pas contraint de passer à côté puisque ce sont des obligations. Si celles-ci ne sont pas comblées, vous ne pourrez malheureusement pas concrétiser votre souhait.

Votre société doit obligatoirement posséder un compte professionnel

Avec l’essor d’internet, les métiers du Web ont connu un succès sans précédent, mais difficile de travailler sans un véritable statut. La France ne vous permet pas d’avoir une activité sans déclarer par exemple vos revenus. Certains agissent de cette manière, mais les répercussions sur les finances peuvent s’avérer particulièrement néfastes. En effet, l’administration est en mesure de vous demander des comptes, ce qui entrainerait une note particulièrement élevée. Par conséquent, vous devez réfléchir à votre statut immédiatement afin d’évoluer dans les meilleures conditions. De ce fait, la création d’une entreprise est devenue courante sur le sol français puisque de nombreux internautes n’hésitent plus à se mettre à leur compte.

Une étape indispensable pour l’ouverture de votre société

Il est donc très facile de donner naissance à un établissement, il suffit de suivre les différentes directives, mais parfois certains futurs entrepreneurs délaissent la question du compte bancaire. Ce dernier est au centre de nombreux débats, finalement, est-il nécessaire ? Il est impossible de créer une entreprise si vous ne choisissez pas au préalable un compte professionnel, c’est d’ailleurs l’un des critères à ne pas mettre de côté lors de la constitution de votre dossier. Les entrepreneurs individuels pourraient être tentés de se diriger vers un compte classique, car les frais sont beaucoup moins élevés. Leur situation est différente d’une entreprise qui gère plusieurs personnes comme c’est le cas pour RG Group conçu par Raphael Grandjean.

Les banques ne proposeront pas un compte non professionnel pour une société

Il est donc primordial d’insister sur le fait que les SARL, les SAS, les SA ainsi que les EURL doivent être reliés à un compte bancaire professionnel. Si vous décidez de supprimer cette démarche, sachez que vous n’aurez pas la possibilité de concrétiser la création de la structure. Cette dernière sera dans l’incapacité de recevoir une immatriculation. En effet, pendant la création, vous devez déposer des fonds, ils représentent le capital social. En retour, la banque vous transmet un justificatif qui devra être joint à votre dossier. De plus, sachez que ces établissements n’ouvriront pas de compte pour une société s’il n’est pas professionnel.

Laisser un commentaire